Sans titre


Learn Hebrew online

Traduit de l’arabe par Dunya Mikhail
(L’anglais suit l’arabe ci-dessous.)

«Le capital vole le temps», a déclaré le poète Dionne Brand dans Une conversation avec le savant Rinaldo Walcott mardi, et ce refrain a été en boucle dans mon esprit. Au milieu de l’accumulation de grandes peines qui caractérisent notre présent, il est particulièrement frappant de voir à quel point le capital nous refuse le temps du deuil, de la disparition. Là où le chagrin articule la question – l’important – de la perte, le capitalisme érode le deuil pour autoriser sa pulsion de mort. Le deuil refuse le présentisme implacable du capitalisme et ouvre sur un ailleurs – un ailleurs que touche le poème sans titre de Dunya Mikhail.

«Dans mon voyage à la recherche de / où est passé le temps, / j’ai passé la moitié de ma vie», écrit Mikhail. Chaque mot chante dans le poème clair et épars de Mikhail; mais c’est le mot «dépensé» auquel je reviens sans cesse. Ici, la vie est «dépensée» non pas à la poursuite de la prétention de maîtriser le temps, mais à l’errance après lui – la poussée vers l’avant de l’accumulation supplantée par une perte dispersée. Le locuteur ici diminue vers l’absence en cherchant quelqu’un qui lui manque. (Qui? Un bien-aimé perdu? Un ancien moi?) Et, n’est-ce pas aussi comment une bougie est dépensée? Un décroissant attrapant l’air. Dans la convergence des absences: Bref léger, peu de chemin.

– Claire Schwartz

قصيدة بلا عنوان

Learn Hebrew online

قالوا: الزمن لا يمضي
هو فقط يذهب إلى مكان آخر
.مثل كلبٍ ضلَّ طريقَه
في رحلتي للبحث عن المكان
الذي ذهبَ إليه الزمن
، أنفقتُ نصفَ عمري
وفي يوم وأنا أتجوّل
: سمعتُ صوتَ الزمن
لا أحدَ يُمكنهُ أن يلحقَ بي
فلماذا تحاولين ذلك؟
.قلتُ: لأنك تُشبه شخصاً أفتقدهُ

Sans titre

Ils ont dit: Le temps ne passe pas.
Ça ne va qu’à un autre endroit
comme un chien qui perd son chemin.
Dans mon voyage à la recherche de
où le temps est passé,
J’ai passé la moitié de ma vie.
Un jour, alors que j’errais,
J’ai entendu la voix de Time:
Personne ne peut me suivre,
alors pourquoi essayez-vous?
J’ai dit: Parce que tu ressembles à quelqu’un qui me manque.

Dunya Mikhail est un auteur irako-américain. New Directions a publié ses livres Dans son signe féminin (2019), L’apiculteur (2018), Les nuits irakiennes (2014), Journal d’une vague hors de la mer (2009), et La guerre fonctionne dur (2005).



Learn Hebrew online